vendredi 11 février 2011

Beethoven viennois !

mahler_chamber_orchestraA l'aube d'une tournée française avec Tugan Sokhiev, le Mahler Chamber Orchestra a fait une escale toulousaine.
Au programme, deux concerts, l'un offert aux étudiants, l'autre dans la saison des Grands Interprètes, tous deux ce soir, vendredi 11 février 2011.

J'ai entendu la répétition du Septuor opus 20 de Beethoven offert aux étudiants.
Si je disais que je suis restée sous le charme, ce serait bien faible. J'ai eu un véritable coup de foudre pour cette interprétation.
Œuvre de jeunesse de Beethoven, (composée en 1800) le septuor réuni (comme l'une des Sérénades de Mozart) une clarinette, un basson, un cor, un violon, un alto, un violoncelle et une contrebasse. Même si l'on dit souvent que le quatuor à cordes est l'apogée de l'équilibre des effectifs de chambre, ce septuor, et plus particulièrement l'interprétation des solistes du MCO est une merveille.
En quelques mesures, l'auditeur entend un feu d'artifice d'inventivité : le côté viennois (souvent peu représenté au profit de tourments romantiques) et galant de Beethoven, des traits brillants et spirituels, voire même des motifs jazzy !
Le tout charme indéfiniment.

Le programme du concert des Grands Interprètes est intégralement dédié à Beethoven : l'ouverture de Coriolan, le concerto numéro 5 (avec Nicholas Angelich), et la symphonie numéro 7. Le tout sous la flamboyante baguette de Tugan Sokhiev... je gage que la rencontre aura donné une soirée enlevée et il me tarde d'en lire les critiques.


Commentaires sur Beethoven viennois !

Nouveau commentaire