mardi 28 décembre 2010

Quatuor, Vikram Seth

quatuor_sethVikram Seth, Quatuor (Grasset) traduit de l'anglais An Equal Music.

J'ai découvert ce roman par hasard dans les rayons de la bibliothèque municipale il y a maintenant plusieurs années, mais comme le hasard fait bien les choses, il est devenu un incontournable de mes lectures, et c'est un véritable bonheur, tant en anglais que dans la traduction française, de le (re)lire.

Michael et Julia furent amoureux à Vienne, alors qu'ils étaient étudiants auprès de brillants musiciens. Dix ans après, Michael est seul à Londres, cumule musique de chambre, renfort dans un orchestre et cours particuliers pour vivre une vie rythmée par les répétitions, le brouillard et la Serpentine. Il croit parfois entendre Julia à la radio, la croiser dans un bus, parce qu'il ne l'a pas oubliée. Mais il n'en a plus de nouvelles. Jusqu'au concert à l'issue duquel ils se retrouvent nez à nez.

Je ne vous en dit pas plus sur leur histoire, parce que ce qui me plaît surtout dans l'écriture de Vikram Seth, c'est la musique qui se dégage des événements insignifiants. La musique d'une sortie en ville, celle d'une promenade dans la campagne, ou celle qui précède et clôture un concert. Dans les remerciements rédigés à la fin de l'ouvrage, l'auteur nous précise qu'il s'est longuement documenté sur cet univers musical, et je lui en suis infiniment reconnaissante, parce que, familière de cet univers je le retrouve très bien écrit dans Quatuor.

Je termine par quelques critiques lues ici ou là sur la toile :

Biblioblog

L'express

Mon biblioblog

Critiques libres

et pour finir, la plus savoureuse, parce qu'elle est négative : La cité des dames !

Posté par aloysiaweber à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Quatuor, Vikram Seth

Nouveau commentaire